Combien de personnes connaissez-vous qui seraient partantes pour renoncer au lave-vaisselle après en avoir découvert les bénéfices? Certainement pas beaucoup… Quand on apprend les bienfaits de quelque chose, on se retrouve très tôt à ne plus pouvoir s’en passer!

Il en est de même pour la transparence en entreprise ! Les chefs d’entreprise qui soutiennent le partage de l’information déclarent en tirer d’énormes bénéfices.

D’autre part, ceux qui se montrent réticent à son adoption, affirment ne pas en voir la nécessité. Ils affirment que s’ils ont réussi à faire sans jusque là, il ne doit pas s’agir d’une composante indispensable dans la réussite professionnelle.

Aussi difficile à définir qu’il puisse être, le concept de transparence en entreprise a pourtant une base très claire, tout ne doit pas être à la portée de tout le monde, et ce pour 2 raisons :

1ère raison:

Compte tenu de l’énorme quantité d’informations qui circule dans les sociétés chaque jour, ce n’est ni nécessaire, ni utile de tout partager à tous les niveaux. Ce qui compte, c’est que chaque collaborateur soit en condition d’avoir les informations qui vont lui permettre d’avancer dans son travail.

2ème raison:

Les informations strictement confidentielles doivent le rester, l’actualité ne cesse de nous rappeler les conséquences dangereuses de leur divulgation, tant en terme de pertes financières ou d’image. Connaître un secret de fabrication ne va pas aider une RH à sélectionner des candidats pour le poste de logistique !

Qu’est-ce que c’est alors la transparence en entreprise?

Une culture d’entreprise axée sur la transparence en entreprise peut se développer à plusieurs niveaux. Le but n’étant pas de multiplier les séances ou noyer les collaborateurs dans les échanges d’e-mails superflus, mais plutôt l’inverse. Il faut donc prévoir des objectifs clairs et atteignables. Utiliser des outils pour simplifier les échanges autour d’un projet est primordial. Il est important de classer la bonne version du document au bon endroit. Et il faut également mettre à disposition des collaborateurs leurs soldes d’heures, avoir accès à son planning de travail à tout moment depuis un smartphone… Ce ne sont que des exemples parmi les milliers de façons existantes pour favoriser le partage d’informations en entreprise.

Les bénéfices de cette pratique sont multiples

Chaque année, un sondage de HR Magazine nous rappelle que la communication entre senior management et employés est ressentie comme un de 5 principaux facteurs de satisfaction professionnelle [1]

Une information pertinente et ciblée, représente un énorme gain de temps pour les collaborateurs et un moyen d’assurer davantage d’efficacité au sein de l’entreprise : “L’outil pour la gestion des documents mis à disposition par ma boîte, garanti que je consulte toujours la bonne version de notre liste de prix. Un dimanche soir, en discutant avec mon mari, je peux vite regarder le planning de mon équipe. Cela me permet de savoir si un de mes collègues à déjà posé la même semaine de congé. Les utilisateurs de nos logiciels peuvent nous transmettre des demandes d’améliorations et suivre leur traitement en temps réel “.

Il est important de le répéter: un collaborateur plus impliqué est aussi un collaborateur plus responsabilisé et plus motivé.

Quelques conseils avant de s’y mettre

Le premier principe à retenir est sans doute le plus important. Pour véhiculer les bénéfices de la transparence en entreprise à ses employés, le management doit être le premier à y croire! Comment se convertir à cette pratique? Les conséquences du manque d’informations sont pires que la mise en place d’une culture d’entreprise basée sur la transparence.

La transparence en entreprise ne veut pas dire rendre publique les données confidentielles de l’entreprise. Cela implique sans doute de donner de la voix à ses collaborateurs. Si c’est dur à accepter, cela pourrait être dû au manque de confiance envers nos employés, un aspect à ne pas négliger en phase de recrutement.

Vous aimeriez instaurer la transparence en entreprise dans votre structure? Savez-vous pas par où commencer? Disposez-vous du budget nécessaire?

Cela ne devrait plus être un point bloquant aujourd’hui. Internet nous met à disposition de plus en plus d’outils à des prix très abordables, voir même gratuitement!

Ainsi, une entreprise peut bénéficier de plusieurs niveaux de transparence. Le but étant d’éviter la sur-information et de garantir aux employés les données permettant d’effectuer leur travail sans difficultés. Pas besoin de pousser cette pratique aux extrêmes ou de vouloir en faire trop tout de suite! Commencer par un moyen de faire circuler la bonne information aux collaborateurs concernés, pourrait déjà être un bon début!

Pour conclure, les leaders qui ont amélioré la diffusion de l’information en entreprise moyennant la transparence ne le regrettent pas.

Et vous? Renoncerez-vous à quelque chose dont les bénéfices sont reconnus par tous ceux qui en ont déjà fait l’expérience?

Source :

[1] http://www.hrmagazine.co.uk/article-details/job-dissatisfaction-at-a-high-due-to-poor-communication-from-management-says-lane4

Vous avez une question suite à la lecture de cet article ?

Contactez-nous sans plus attendre pour un conseil personnalisé.